Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Yann Dubosc  - Vie municipale et politique à Bussy Saint-Georges

Yann Dubosc - Vie municipale et politique à Bussy Saint-Georges

Le blog d'information municipale et politique de Yann Dubosc, Maire de Bussy St Georges, Président d'EPAMARNE, membre du Bureau UDI77

Quel est le rôle de l’opposition au sein du Conseil municipal ?

oppositionFotolia_21387583_XS.jpgSuite à une réunion, très instructive, avec des militants UMP à la permanence de Mme la Députée, je pense qu’il est nécessaire de faire un point sur ce qu’est une opposition municipale, son cadre d’action et ses moyens.

 

En effet, il ne faut pas confondre majorité municipale, formée par les membres élus de la liste du Maire (de fait, aux commandes de la ville), et opposition, c'est-à-dire, élus minoritaires, sans autre pouvoir décisionnaire que celui de participer au conseil municipal.

Nous sommes 4 représentants du groupe Bussy Gagnant. Nous avons défendu un programme qui nous était propre en 2008. Notre positionnement n’est pas celui du Maire quant à sa gestion des affaires communales. En effet, nous  prenons nos responsabilités et, de ce fait, nous votons rarement en faveur des délibérations qu’il nous propose, sauf si elles relèvent du bon sens et de l’intérêt général.

Je suis toujours stupéfait d’entendre des Buxangeorgiens nous reprocher l’augmentation des impôts…

 

Nous sommes les garants de la démocratie locale et faisons cela de façon totalement bénévole. Aucune indemnité n’est perçue par les conseillers municipaux de l’opposition. Nous fonctionnons en travail d’équipe par l’étude approfondie de tous les projets pour en évaluer le bien fondé. Quand nous ne sommes pas d’accord avec la ligne municipale, nous saisissons le Préfet pour un recours (ce que nous avons encore fait récemment, le mois dernier, pour l’affaire du protocole avec la société ARTEIS). Lorsque nous trouvons des dépenses faramineuses et absurdes, nous vous en informons (rappelez-vous du scandale, relayé par la presse, du million € de frais d’avocats ! On peut même évoquer, à l’heure actuelle, les frais informatiques…).

Notre action, notre liberté de parole et de ton, ont coûté aux contribuables quelques milliers d’euros, puisque le Maire a mis sous surveillance juridique les blogs de l’opposition. Bien que nous n’avancions que des faits avérés et démontrés (juridiquement confirmés), nous avons reçu des menaces (y compris de procès), pour tenter de nous asphyxier… Mais nous ne faiblirons jamais ! L’avenir de Bussy, notre avenir et le vôtre sont à ce prix.

 

Nos moyens sont pourtant restreints : tout est réalisé et financé par nous-mêmes. Tenue du blog, tracts (distribués par l’équipe, toujours souriante et partante, de Bussy Gagnant)… Rien ici n’est financé par des deniers publics. Le seul élément mis légalement à la disposition de l’opposition est la Tribune dans les moyens de communication communaux (vous nous retrouvez tous les mois dans le Journal de Bussy). Après, nous avons, bien entendu, développé des relations presse pour relayer notre positionnement dans les médias locaux.

 

Un point important reste à souligner : la violence verbale n’a jamais rien réglé. La bonne tenue d’un conseil municipal et le respect mutuel sont les clefs de la démocratie locale.

Il nous arrive de hausser le ton, mais les arguments constructifs sont plus forts qu’une critique agressive (que l’on reproche souvent en France à l’opposition). De plus, le Maire est le président de séance en conseil : nous souhaiterions parfois renchérir sur ses derniers mots, mais s’il clôt la discussion sans nous donner de nouveau la parole, nous sommes alors bridés dans notre action.

 

Pour finir, j’aimerais insister sur une question fondamentale : le Maire est largement remis en cause depuis un an. Des élus de la majorité pratiquent la chaise vide pour lui montrer leur désaccord. Je les invite officiellement à rejoindre Bussy Gagnant, comme l’a fait Christine Aranda. Je crois en la fédération des personnes de bonne volonté, car nous sommes tous des citoyens, des contribuables, avant que d’être des élus. Le Maire sent que tout vacille, il nous a présenté un budget minimaliste pour ne pas avoir de faille dans sa majorité : ceci est et reste de l’enfumage politique qui ne trompe personne.

En cette période budgétaire et de modification de la carte intercommunale, il est plus que temps de prendre nos responsabilités. Prenons collectivement en charge notre destin !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

budget insincère 14/05/2011 19:13



Moi, je dis qu'il a une fois de plus présenté un budget insincère en indiquant 0 emprunt alors que par derrière il recherche un montage financier. C'est juste pour tromper le préfet et faire
passer la pilule. Insincère comme toutes ses promesses depuis des années comme celle de démissionner ou de ne pas organiser les élections cantonales. Pour lui, l'insincèrité est devene tellement
banal, presque une règle de vie.


La ville des parcs et jardins reverdit : il suffit de voir les trottoirs non traités, le centre ville non entretenu. Remarquez s'il ne paie pas les fournisseurs, c'est normal qu'ils ne fassent
rien. Va t il nous diminuer les impots parce qu'il ne respecte pas ses engagements ?



Mise au point 13/05/2011 15:43



C'est bien de faire cette mise au point : je ne savais pas forcément tout cela. La démocratie c'est respecter la majorité et l'opposition et c'est respecter les électeurs. Même si dans l'état
actuel vous ne pouvez pas changer grnad chose, je sais que je peux et les buxangeorgiens compter sur vous le moment venu. Patience et courage!!!!!