Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Yann Dubosc  - Vie municipale et politique à Bussy Saint-Georges

Yann Dubosc - Vie municipale et politique à Bussy Saint-Georges

Le blog d'information municipale et politique de Yann Dubosc, Maire de Bussy St Georges, Président d'EPAMARNE, membre du Bureau UDI77

Cour des Comptes : vers une "jurisprudence Rondeau" ?

CDC 2013 chapitre BussyFinances : la Cour des Comptes demande le retour de la cour de discipline budgétaire pour les élus.

La publication du rapport annuel de la Cour des Comptes a pour vocation d'informer les citoyens des gabegies et des scandales financiers en tout genre concernant la mauvaise utilisation de l'argent public. Ainsi les gares TGV dans l'Est, les transports publics, les stations d'épuration ... et Bussy.

Nous sommes traités dans les mêmes catégories !

Je l'ai déjà dit sur mon compte Twitter @yannduboscBussy hier soir avec cette conclusion dans équivoque :

"Gestion toujours aussi peu rigoureuse, refus persistant du redressement financier, graves manquements aux règles budgétaires et comptables. Difficile de trouver jugement plus sévère à l'encontre d'une municipalité. Tirant les leçons du fait que la commune de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée a réussi depuis 2003 à contourner ses recommandations antérieures, la Cour propose à l'Etat de modifier le Code général des collectivités territoriales. Objectif : engager la responsabilité des élus devant la Cour de discipline budgétaire et financière. Cette mesure sévère serait applicable en cas de « manquement grave dans l'exécution d'une procédure de redressement budgétaire » lorsque les arrêtés pris par le préfet ne sont pas respectés." (M6&MSN actualités, Les Echos du 13 février 2013)

Or, c'est exactement le cas : H. Rondeau et son équipe se sont moqués constamment des recommandations de la CrC et des arrêtés du Préfet.

Alors vite, il faut que la loi change enfin et que la cour de discipline budgétaire puisse de nouveau être saisie afin de juger de la responsabilité DES élus ! Vite, que le maire de Bussy en soit le premier justiciable !

C'est une question de responsabilité évidente qu'a le maire envers les autorités institutionnelles et envers les Buxangeorgiens qui ont payés et qui payent encore les mauvais choix de gestion pris par la majorité.

Il y a aussi une véritable responsabilité politique : nouveau président du micro-parti CNIP 77 ou pas, il faut assumer ses choix, qui sont par ailleurs largement revendiqués à longueur de ligne dans son blog personnel. Devant ce bilan catastrophique incontestable, il doit démissionner.

Combien de temps subirons-nous encore les mensonges préélectoraux du maire et de son équipe sur la baisse des impôts, par exemple ?!

Il faut nous unir, que la droite républicaine parte unie pour les élections municipales, afin d'assainir la situation de Bussy et de lutter contre les compromissions politiques. C'est de notre responsabilité, cette fois-ci, d'offrir ce choix à nos concitoyens. C'est même un devoir politique.

Les magistrats financiers vont dire un jour de Bussy qu'elle est une commune exemplaire en matière de gestion ! J'en prends l'engagement solennel.

Je citerai pour conclure ce que dit madame la Préfète de Seine et Marne dans ce rapport de la Cour des comptes : « En conclusion, malgré les multiples saisines, depuis 2003, de la Chambre régionale des comptes ou du tribunal administratif et malgré plusieurs plans de redressement proposés par la CRC, la situation financière de la commune continue à être extrêmement dégradée et aggravée par les dérives financières constatées. {…} seule une modification du code général des collectivités territoriales pourrait donner à l’Etat les moyens d’agir efficacement et de lutter contre les carences de l’équipe municipale ».

 

Pour consulter l'intégralité du rapport, cliquez ici http://www.ccomptes.fr/Publications/Publications/Rapport-public-annuel-2013

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

script demission spielberg 16/02/2013 23:37


Un grand bravo à l'auteur de ce scenario,il m' a bien amusé,c'est de l'humour super.


Il ne manque que la sortie du personnage.La démission en meeting a été,est,et restera la fierté et l'honneur des Grands qui ont beaucoup de courage.Concernant notre Pinocchio cela est
impossible,pour lui sa fierté est d'attendre le scrutin des urnes en blamant TOUS les acteurs du scenario car il est le meilleur.Il partira en pestant contre l'injustice et le coup de pied aux
fesses donné par ses serfs qui sont trop nuls pour comprendre.


Cependant si tous ses serfs lui demandaient réparation pour les milliers d'euros payés au titre de préjudice subi,il partirait comme un chien humilié(la queue entre les pattes).


Dans 14 mois cela ne sera plus un souhait mais une réalité.

Le script de sa démission selon Spielberg 15/02/2013 12:55


J'ai demandé à Spielberg d'imaginer un court métrage mélodramatique et de lui faire le script de sa démission en utilisant sa propre communiciation. 


Imaginez le décor : un soir, en conseil municipal, il fait chaud, la tension est à son comble, les caméras tournent. Soudain, en retard, le maire arrive, seul, le silence se fait subitement, tous
les regards sont braqués sur lui. Il s'asseoit, sourit à la caméra qui fait un traveling sur son visage. Il sort ses notes, tapote le micro et fait son annonce. Les journalistes ont le stylo en
l'air, les élus écoutent l'idole.


En direct, voici sa déclaration solennelle : "chers buxangeorgiens, j'ai essayé de toutes mes forces de lutter contre un Etat spoliateur, pendant des décennies. J'ai lutté seul et contre tous,
j'ai endigué les folies de l'Etat qui voulait mettre 8000 logements au Sycomore et grâce à moi vous n'en avez que 4500 ! J'ai lutté en faisant appel aux meilleurs avocats, certes ils coutent cher
mais sans eux, sans les millions que vous leur avez versés, la situation aurait été bien pire.
donc, j'ai décidé en mon âme et conscience, de créer un électrochoc en évitant ainsi la cour de discipline budgétaire que mes adversaires politiques que j'ai soutenu puis plus aux différentes
élections veulent réactiver. Un maire ne devrait pas être responsable de sa gestion, ce serait quand même la moindre des choses. Sarkozy et Hollande ont brisé ma carrière politique, ils jalousent
secrètement ma réussite exceptionnelle et ils veulent ma peau. J'ai tout vu, tout vécu de leur méchanceté, mais maintenant je n'en puis plus (imaginez, 2 présidents contre moi avec tout
l'appareil d'Etat!).
mes chers concitoyen, c'est le coeur lourd, je sais votre amour à mon égard, que je quitte mes fonctions de maire....".


Il peut bien sûr broder un peu mais voilà, je ne lui prendrais rien pour ce travail de fond, ces heures de réflexions, c'est cadeau je le remettrais à son directeur de cabinet (qui lui aussi est
un artiste dans son genre, un as du pisi cato), qui s'en inspirera s'il le souhaite.
Olé muchachos, c'est la révolution, me confiait Spielberg en charge de la réalisation. Un vrai camarade ce Steven.

La loi est dure mais c'est la loi 15/02/2013 12:08


Le maire n'est pas un justiciable comme les autres, il a encore plus de devoir car il manie de l'argent public. Alors quand la CRC 29 fois de suite lui dit de stopper et qu'il continue, c'est son
choix mais ce n'est pas celui des contribuables de Bussy. Dans ces conditions, qu'il parte au moins avec honneur.


 

Non habemus papam 15/02/2013 11:51


Attendez, même la pape a réussi à démissionner alors Rondeau...

Le maire aux abonnés absents 15/02/2013 08:54


C'est le commentaire de France 3. Ah s'il pouvait le devenir définitivement....